Sursaut BnF

Blog des élus de la liste FSU et non-syndiqués au Conseil scientifique de la BnF

Enrayer la baisse de fréquentation en Haut-de-jardin ? Chiche ! La gratuité, tout simplement…

L’un des seuls intérêts des premiers projets de « réforme » de la bibliothèque d’étude était d’aborder la question de l’éventuelle gratuité de son accès. Le dernier rapport a totalement balayé cette  hypothèse. Seule une avancée a été faite sur cette question : la gratuité de 17h30 à 20h, à condition d’aller récupérer un ticket exonéré à l’accueil dans le Hall Est de la BnF. Dans le même temps, les titres d’accès classiques et les cartes annuelles ont vu, eux, leurs tarifs augmenter dans des proportions non négligeables.

Que d’atermoiements et d’incohérences s’agissant d’une mesure de simple bon sens dont les effets, en termes d’affluence, ne manqueraient pas de se faire sentir très vite, cela ne fait pas le moindre doute ! Et sur le fond, du seul point de vue de la qualité du service public, on voit  bien combien y gagnerait  le caractère démocratique, ouvert, pluraliste, du Haut de jardin qu’on ne peut considérer comme entièrement réalisé tant que le principe de son entière gratuité n’est pas acquis…

Cette mesure est la seule, en effet, qui puisse garantir un accès vraiment égalitaire à cette bibliothèque unique en région parisienne, et qui, entre autres, à cause de son accès onéreux, n’a jamais capté qu’une partie seulement de son public potentiel. Du côté d’une jeunesse étudiante dont on connaît aujourd’hui la condition matérielle de plus en plus précaire, mais aussi des salariés ou des retraités pauvres, dont la crise ne fait qu’accroître le nombre, les réserves sont immenses… Toutes et tous, avec leurs besoins de formation, leurs désirs de culture, leur curiosité, attendent de nous que nous obtenions  satisfaction sur ce point et que les portes de la BnF s’ouvrent enfin plus largement !

Mener le combat pour la défense du Haut de jardin, la qualité de ses collections, leur universalisme et leur encyclopédisme, c’est aussi mener le combat pour que toutes et tous, sans autre limite que l’âge, y aient accès gratuitement !

Que la Direction relève ce défi sans tarder et nous aurons alors l’assurance qu’elle est sincère quand elle place la baisse de fréquentation au cœur de ses préoccupations, et que son ambition est bien d’amener de nouveaux publics à la bibliothèque… A moins qu’il ne s’agisse que de prétextes et de justifications pour tout autre chose ? Nous le saurons bientôt !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :